Th10 Femmes et Sciences

lundi 2 juillet 2018
par  Emmanuelle BOYER


ATTENTION : PAGE ACTUELLEMENT EN TRAVAUX !!


Lien vers le dossier de recherche élève correspondant au thème 10 : femmes et sciences
cliquer sur l’image ou ici

Lien vers la production du groupe d’élèves autour de ce thème sous forme de capsule vidéo :

https://youtu.be/AnUoUW139jw

Compléments pédagogiques au thème 10 : Femmes et Sciences

Ce thème porte principalement sur la grande thématique autour de l’actualité et de notre marraine Alice Le Gall :voir rubrique

Dès la conception du projet 2017- 2018, l’équipe a souhaité mettre un accent particulier sur la place des femmes dans les sciences. En premier lieu car le lycée Emile Duclaux, lycée d’enseignement général, est marqué par une population féminine majoritaire (22 filles pour 14 garçons dans la classe de seconde MPS astro de cette année). Deuxièmement car la question de la sous représentativité des femmes en sciences est un thème qui nous semble important. C’est d’ailleurs pour cette raison que nous avons plutôt cherché une marraine autour du thème Saturne/ Cassini Huygens. Alice Le Gall ayant eu la gentillesse de répondre positivement à notre sollicitation, il était impensable de ne pas partir de son expérience personnelle en tant que femme dans une mission spatiale d’envergure internationale. La quatrième séance de recherche portait ainsi sur un réinvestissement du premier TP de la phase 1 autour d’Alice Le Gall (voir lien) Nous avons ensuite élargi à d’autres carrières et aux parcours . En effet, dans le cadre du programme des MPS, La découverte des métiers et des voies de formation autour de l’astronomie est tout à fait pertinente.

L’étude de ce dossier a été confié à un groupe de trois élèves filles qui se sont totalement investies dans l’exploitation du thème.

- Pour l’histoire géographie - EMC :

- objectifs en histoire : il s’agissait dans un premier temps de construire des repères très synthétiques sur l’histoire des femmes dans les sciences. La difficulté résidait donc dans le tri des informations pertinentes sans se perdre dans l’immensité des périodes à étudier. Ensuite, les élèves étaient amenées à réfléchir aux causes de la sous représentativité des femmes en sciences, un problème global qui touche à toute l’organisation de la société à partir d’une émission de France Inter La tête au carré Les femmes et la science, une vieille histoire de stéréotypes.

- objectifs en lien avec le programme d’Emc : Thème 2 Égalité et discrimination

- Pour les Sciences de la vie et de la Terre :

Le dossier propose aux élèves deux figures féminines (Rosalind Franklin et Inge Lehmann) ayant marqué l’histoire des sciences. Le résultat du travail de chacune est célébrissime (Discontinuité de Lehmann en géologie et structure de l’ADN en biologie) mais leur reconnaissance en tant que « découvreuses » l’est moins.

Les élèves ont commencé par l’objet de la découverte puis son attribution à chacune des deux scientifiques à partir d’une recherche guidée. Les travaux de la géophysicienne danoise Inge Lehmann ont permis de reprendre les bases de l’initiation à la sismologie vues en AP (comportement des ondes sismiques notamment) et de proposer un aspect de l’histoire des sciences avec les étapes (rapidement étudiées) de la découverte de la structure du globe terrestre (noyau externe liquide séparé du noyau interne solide par la discontinuité de Lehmann).

Les élèves ont pu également réaliser un montage expérimental analogique modélisant les différentes enveloppes de la planète à l’aide d’un rayon laser réfracté dans des milieux de composition différente. Ce travail permet une approche de notions abordées en 1ère S.

Le « cliché 51 » de l’ADN, réalisé par la physico-chimiste anglaise Rosalind Franklin, a été déterminant pour la compréhension la structure de l’ADN, pilier de la biologie moléculaire. Un modèle de l’obtention d’un tel cliché par diffraction des rayons X a été mis au point grâce à la Physique et a permis aux élèves de produire leur propre cliché de spirale avec motif en croix par diffraction d’un rayon laser.

Inge Lehmann (1888-1993), qui exerçait encore à l’âge de 100 ans, a toujours ardemment défendu la place des femmes dans les sciences. La vie de Rosalind Franklin, spoliée de sa découverte, a également touché les élèves, qui ont choisi de lui rendre hommage en lui consacrant la totalité de leur capsule-vidéo à partir d’un scénario personnel.

- En Physique, bien que la diffraction ne soit qu’au programme de terminale S, je leur ai proposé un montage utilisant une technique analogue à la diffraction des rayons X (mais avec un rayon laser vert et une structure en hélice (un ressort légèrement tendu). Le but était seulement de faire un cliché à comparer au cliché historique « 51 ».


Documents joints

F744PH2Th10PosterDiffractionADN
F744PH2Th10PosterDiffractionADN
F745PH2Th10RessourceDiffractionADN
F745PH2Th10RessourceDiffractionADN

Agenda

<<

2018

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Contact

IREM de Clermont-Ferrand

Directrice : Malika More

Tél. : +33 (0)4 73 40 76 95

Directeur adjoint : Nicolas Billerey

Tél. : +33 (0)4 73 40 71 12

Secrétariat : Françoise Toledo

Tél. : +33 (0)4 73 40 70 98

Chargée de mission : Aurélie Roux

Webmestre : webmestre